Vendredi 14 décembre 2018

Les Brèves: François Trèves, Francesco Guardi...

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 juillet 1995 - 467 mots

François Trèves, PDG de Trèves SA, succède à Mme Hélène David-Weill à la présidence de la Société des amis du Musée national d’art moderne et de l’Association des amis du Centre Georges Pompidou. Mme David-Weill était devenue en octobre 1994 présidente de l’Union centrale des arts décoratifs.

Francesco Guardi, de Dario Succi (Éditions Anthèse), a reçu le premier prix du"7e Mai du livre d’art" auquel participaient 220 libraires. Le second prix a été décerné à Ingres, par Georges Vigne (Citadelles & Mazenod), le troisième à Paradis perdus, l’Europe Symboliste (Flammarion). Le prix des lecteurs de Beaux-Arts Magazine est allé au Pontormo de Philippe Costamagna (Gallimard).

Le Praemium Imperiale 1995. Matta (peinture), Christo et Jeanne-Claude (sculpture), Renzo Piano (architecture), Andrew Lloyd Webber (musique), Nakamura Utaemon VI (théâtre) sont les lauréats 1995 du Praemium Imperiale, décerné chaque année par la Japan Art Association avec le soutien du groupe de média, Fujisankei. Chaque prix est doté de 15 millions de yen (870 000 francs). Ils seront remis le 26 octobre à Tokyo. Depuis 1938, Matta peint l’imagerie de l’inconscient et l’aliénation de l’homme dans un monde dominé par la technique. Christo et son épouse Jeanne-Claude sont connus pour leurs "emballages" de monu­ments, le Reichstag étant le plus récent. Renzo Piano (Italie) est récompensé pour l’ensemble de ses réalisations, comme le Centre Georges Pompidou et l’aéroport du Kansai à Osaka.

Marie-Paule Nègre est la lauréate du prix Niepce 1995, qui fête ses quarante ans cette année. Ses photographies seront exposées cet automne au Centre national de la photographie à Paris, avant de circuler à travers la France, notamment au Musée Niepce de Chalon-sur-Saône. Marie-Paule Nègre, un des membres fondateurs de l’agence Métis, dont deux photographes, Luc Choquer et Xavier Lambours, ont déjà été récompensés par ce prix, a abordé de multiples sujets, l’eau étant l’un de ses thèmes favoris. Mais ses reportages engagés sur "la nouvelle pauvreté" témoignent également de son souci de décrire une réalité souvent difficile.

Un Guardi classé. "Le Christ apparaissant aux pèlerins d’Emmaüs", un tableau de Gianantonio Guardi, situé dans la collégiale des Andelys (Eure), a été classé au titre des monuments historiques par le ministre de la Culture (arrêté du 11 mai). Cette huile sur toile de grandes dimensions, identifiée en 1994, et dont l’état général est bon, aborde un thème religieux, ce qui est extrêmement rare dans l’œuvre de Guardi.

Le quatrième Festival international des jardins se tient dans le parc du château de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) jusqu’au 15 octobre (tous les jours de 9h à la tombée de la nuit). Des paysagistes venus du monde entier présentent une trentaine de jardins recelant de nombreuses curiosités botaniques et techniques, parmi lesquelles un jardin de fleurs qui parlent et rient lorsqu’on les effleure, une pelouse molle qui s’enfonce sous les pas, un jardin qui transforme l’eau sale en eau propre, etc.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°16 du 1 juillet 1995, avec le titre suivant : Les Brèves: François Trèves, Francesco Guardi...

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque