Les acteurs de la culture à Strasbourg

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 24 avril 2013 - 923 mots

Qu’ils soient conservateurs, marchands d’art, artistes, enseignants ou directeurs de centre d’art ou d’école, ils ont tous la volonté d’encourager et de développer la culture dans leur ville.

David Cascaro
Diplômé en droit et docteur en sciences politiques, auteur d’une thèse sur « La politique des arts plastiques en France sous la Ve République », David Cascaro a été directeur des publics au Palais de Tokyo, à Paris. Il a dirigé l’école d’art Le Quai à Mulhouse avant de prendre, en 2011, la direction de la Haute école des arts du Rhin (HEAR) qui regroupe en un seul établissement l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, l’École supérieure d’art de Mulhouse et l’Académie supérieure de musique de Strasbourg.

Alain Hauss
Conservateur en chef du patrimoine, Alain Hauss dirige depuis novembre 2011 la direction régionale des Affaires culturelles d’Alsace, qui supervise 1 400 monuments historiques et 48 musées de France. Il administre un budget d’environ 50 millions d’euros. C’est un retour aux sources pour cet Alsacien d’origine qui, auparavant, a exercé la même fonction (mais dans un climat différent !) en Martinique, en Guyane puis en Corse. À son actif, la conservation des anciennes écuries du palais du Rhin dans le domaine national. Parmi ses objectifs : développer la transfrontalité.

Evelyne Loux
Evelyne Loux dirige le Centre européen d’actions artistiques contemporaines (CEAAC) depuis plus de vingt ans. Elle a pris la tête du centre d’art en 1992, cinq ans après sa création par l’historien de l’art Roland Recht et Robert Grossmann, alors adjoint au maire de Strasbourg. C’est elle qui s’est employée à trouver un lieu – un ancien magasin de verrerie et de porcelaine sis au 7, rue de l’Abreuvoir – pour l’héberger. Elle qui a multiplié les installations d’œuvres dans l’espace public et les expositions pour faire la promotion de l’art contemporain auprès du grand public.

Joëlle Pijaudier-Cabot

Conservatrice en chef du patrimoine, Joëlle Pijaudier-Cabot est directrice des musées de Strasbourg depuis le printemps 2007. D’abord directrice des musées de Martigues (Bouches-du-Rhône), elle rejoint la délégation aux Arts plastiques au ministère de la Culture, où elle est chargée de mission au Fonds d’incitation à la création, puis, au département de la décentralisation artistique. Elle a dirigé pendant près de dix-huit années le Musée d’art moderne de Villeneuve d’Ascq, pour lequel elle avait lancé le grand projet de rénovation à la suite de la donation de la collection d’art brut L’Aracine en 1999, projet qui a abouti en 2008.

Madeleine Millot-Durrenberger

« Ce qui me motive, c’est la rencontre des artistes, le partage d’un moment de convivialité autour des œuvres », explique Madeleine Millot-Durrenberger en nous faisant découvrir sa dernière exposition dans sa petite galerie du centre-ville In Extremis. Elle est aujourd’hui à la tête d’un ensemble de plus de 1 000 photographies (signées Joel Peter Witkin, Pierre Molinier, Josef Sudek, etc.) « plein de poésie, sans esbroufe ni tape à l’œil ». En vingt ans, elle a organisé plus de 85 expositions de sa collection dans des lieux publics, parmi lesquels bon nombre d’écoles d’art.

Tomi Ungerer
Illustrateur, dessinateur et écrivain, auteur de pamphlets et d’aphorismes, Tomi Ungerer est né en 1931 à Strasbourg dans une famille d’horlogers. L’homme aux 40 000 dessins est l’un des rares artistes vivants à avoir son propre musée, ouvert en 2007 dans sa ville natale. Après le baccalauréat, il part aux États-Unis où il connaît le succès presque immédiatement. Depuis, il multiplie les collaborations avec les journaux et magazines les plus prestigieux et ses livres pour enfants se vendent comme des petits pains.

Marc Arbogast,
ancien président des brasseries Fischer & Adelshoffen, il ouvrira prochainement un « musée du vaudou » à Strasbourg pour y exposer sa collection

Antoine Audhuys,
commissaire-priseur

Jean Bastian,
antiquaire

Chantal Bamberger,
galeriste (Geneviève Asse,
Henri Cueco, Jan Voss…)

Dominique Cassaz,
responsable de la mission patrimoine à la direction de la culture de la Ville et de la Communauté urbaine

Thierry Danet,
directeur du festival dédié aux musiques électroniques et aux arts numériques Ososphère

Guillaume Dégé,
artiste, illustrateur

Emeline Dufrennoy,
directrice de La Chambre, un espace d’exposition et de formation à la photographie

Cécile Dupeux,
conservatrice du Musée de l’Œuvre Notre-Dame

Céline Duval,
directrice de Stimultania, un espace d’exposition photographique, également présent à Lyon

Monique Fuchs,
conservatrice en chef du Musée historique

Jean-François Gavoty,
artiste

Camille Giertler,
responsable de l’Aubette

Bernard Goy,
conseiller pour les arts plastiques à la direction régionale des Affaires culturelles Alsace

Anne-Claire Haus,
conservatrice du Cabinet des estampes et dessins

Serge Hartmann,
responsable de la rubrique culture du quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace

Yves Iffrig, 
galeriste (Marc Couturier, Jean-Pierre Bertrand, Pierre Savatier…) et directeur artistique de la foire St-Art

Stéphane Lallemand, 
artiste

Dominique Jacquot,
conservateur en chef du Musée des beaux-arts

Élisabeth Joly-Shimells,
conservatrice du Musée alsacien

Dimitri Konstantinidis,
fondateur et directeur d’Appollonia, « plateforme de coopération dans le domaine des arts visuels entre les pays européens »

Étienne Martin,
conservateur du Musée des Arts décoratifs

Estelle Pagès,
directrice des études en arts plastiques de la HEAR

Christine Peltre,
directrice de l’Institut d’histoire de l’art au sein de l’université de Strasbourg

Simon Piéchaud,
chef du service des patrimoines à la Drac Alsace

Estelle Pietrzyk,
conservatrice du Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, le Mamcs

Roland Recht,
ancien directeur général des Musées de Strasbourg et actuel conservateur de la Fondation Jacques Siegfried et du château de Langeais (Indre-et-Loire)

Jean-Pierre Ritsch-Fisch,
galeriste spécialisé dans l’art brut

Daniel Schlier,
artiste

Bernadette Schnitzler,
conservatrice du Musée archéologique

Marie-Dominique Wandhammer,
conservatrice du Musée zoologique

Thérèse Willer,
conservatrice du Musée Tomi-Ungerer - Centre international de l’illustration

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°390 du 26 avril 2013, avec le titre suivant : Les acteurs de la culture à Strasbourg

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque