Samedi 21 septembre 2019

Léonard, le ministre et Tokyo

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 janvier 2011 - 152 mots

FLORENCE - Le célèbre tableau de Léonard de Vinci, L’Annonciation (1472-1475), une huile sur bois de 217 x 98 cm, devait quitter le 12 mars la Galerie des Offices de Florence pour être exposé à Tokyo, dans le cadre des manifestations du «Â Printemps italien ».

Ce voyage, pourtant entouré de nombreuses mesures de sécurité, a suscité la colère dans les milieux culturels en Italie. Le directeur de la Galerie des Offices, Antonio Natali, a refusé d’assister au départ du tableau pour manifester son opposition au transfert d’une œuvre qu’il juge trop fragile pour voyager en avion. C’est le ministre de la Culture de centre gauche, Francesco Rutelli, qui a autorisé le départ de l’œuvre, ce malgré les réticences du directeur des Offices et l’appel d’une centaine d’intellectuels opposés à ce prêt, parmi lesquels le cinéaste Franco Zeffirelli. Assurée à hauteur de 100 millions d’euros, L’Annonciation n’a pas quitté les Offices depuis qu’elle y a été accrochée, en 1867.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°255 du 16 mars 2007, avec le titre suivant : Léonard, le ministre et Tokyo

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque