marchands

Le nouveau show-room de Didier Krzentowski

L'ŒIL

Le 1 juin 2001 - 156 mots

En 12 ans, Didier Krzentowski a ouvert trois galeries consacrées au design et au mobilier des années 60 à nos jours dans le périmètre de la rue Louise Weiss. Son nouveau show-room du 22 rue Duchefdelaville (tél. 01 53 60 18 42) présente jusqu’au 28 juillet le travail des frères Ronan et Erwan Bouroullec. Didier Krzentowski s’est lancé dans le design après avoir quitté la société Jean-Claude Killy, co-fondée par son père. Avec sa femme Clémence, le Parisien décide d’ouvrir une agence mettant en relation les créateurs (Martin Székély, Garouste et Bonetti) et les industriels (J.C. Decaux, Perrier, Ricard). Il se passionne également pour l’art contemporain et la photographie en particulier. Après sa première acquisition, un dessin de Warhol, Superman, il a su avant l’heure collectionner les « grands », comme  Cindy Sherman, Thomas Ruff ou Vito Acconci. « Il faut acheter tôt et savoir réagir vite », précise le plus important galeriste parisien de design.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°527 du 1 juin 2001, avec le titre suivant : Le nouveau show-room de Didier Krzentowski

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque