Vendredi 23 février 2018

Le Louvre reporte 3 expositions sur 4

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 décembre 2008

En attendant les moyens supplémentaires promis pour 1999 par Catherine Trautmann après le vol d’un Corot, le Louvre a décidé de reporter plusieurs expositions, sacrifiées au renforcement de la sécurité.

PARIS. Faute d’argent, le plus grand musée au monde n’inaugurera qu’une seule exposition entre juillet 1998 et avril 1999 : “Momies de l’Égypte ancienne et leurs parures”. Les trois autres prévues sont reportées après cette date. Telle est la décision la plus lourde de conséquence pour le public prise par le “groupe permanent de sécurité” constitué après le vol d’un Corot, le 3 mai. Les agents du Service des travaux muséographiques, normalement affectés au montage de ces expositions, seront redéployés dans les collections permanentes afin de renforcer les protections mécaniques : soclage, vitrines, barrières de mise à distance… La seconde mesure prévoit la fermeture pour quelques semaines de certaines salles, jugées trop fragiles. Les dispositifs de sécurité seront renforcés dans la salle des Sept-Mètres, l’aile Sackler, et les salles de peinture française du XIXe siècle où se trouvait le Corot. Par ailleurs, une mission d’expertise relative à la sécurité des œuvres a été confiée à une société extérieure, qui rendra ses conclusions à l’automne.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°62 du 5 juin 1998, avec le titre suivant : Le Louvre reporte 3 expositions sur 4

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque