Dimanche 29 novembre 2020

Le hibou de Friedrich, trésor national

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 2010 - 122 mots

PARIS - Apparu lors d’une vente à Cannes (Alpes-Maritimes) en février et cédé 350 000 euros au profit de la galerie parisienne Talabardon & Gautier (lire le JdA no 321, 19 mars 2009, p. 36), le Hibou sur un arbre de Caspar David Friedrich (1774-1840) vient d’être classé « trésor national » comme l’a révélé le site La Tribune de l’art (17 novembre). Après annulation de la vente, l’œuvre, qui appartient désormais conjointement au vendeur et aux marchands parisiens, a reçu un avis favorable au refus du certificat d’exportation par la Commission consultative des trésors nationaux. Dès l’annonce officielle de cette décision qui doit encore être entérinée par le ministre de la Culture, les musées français disposeront de trente mois pour l’acquérir.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°336 du 3 décembre 2010, avec le titre suivant : Le hibou de Friedrich, trésor national

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque