Le désengagement de George Soros

Le Journal des Arts

Le 17 mars 2010

J’ai appris à regret que le financier George Soros (JdA, n° 13 avril) a décidé d’interrompre le financement du département d’histoire de l’art de la Central European University.

Cette décision est d’autant plus regrettable que l’enjeu est passionnant. L’enseignement en anglais s’adressait à des étudiants venant de toute l’Europe centrale. Avec la disparition de ce foyer intellectuel de haut niveau, c’est la chance de voir une redéfinition philosophique et culturelle de la Mitteleuropa qui disparaît. Toutefois, si une nouvelle année universitaire n’est pas envisagée, l’université, située dans l’enceinte du château de Prague, ne fermera que fin 1995. Le temps de susciter peut-être encore d’autres mécènes ou partenaires…

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°16 du 1 juillet 1995, avec le titre suivant : Le désengagement de George Soros

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque