Vendredi 14 décembre 2018

chorégraphe

Le corps sculpté de Rachid Ouramdane

Par Jean-Marie Schmitt · L'ŒIL

Le 1 avril 2001 - 166 mots

Le chorégraphe Rachid Ouramdane, 29 ans, présente au Centre Pompidou (5 et 6 avril), puis à Dieppe (12 mai) sa quatrième création Au bord des métaphores. Une forme chorégraphique « résolument hybride et volontairement improvisée » où le jeune danseur français d’origine algérienne réunit autour de lui ses partenaires et amis de longue date. Un travail en évolution constante où le corps dansant se confronte au médium vidéographique. Ce dernier, d’abord utilisé pour « architecturer les lieux scéniques » puis pour représenter le corps en projection, sert aujourd’hui à le sculpter. Après une formation au Centre national de la Danse contemporaine d’Angers jusqu’en 1992 et après avoir dansé avec Hervé Robbe, Emmanuelle Huynh ou Odile Duboc, Rachid Ouramdane cherche à faire évoluer chacun de ses spectacles en fonction des lieux de ses représentations et des personnes rencontrées. Centre Pompidou, tél. 01 44 78 12 33, www.centrepompidou.fr, rubrique « événements ».

Fondation Guerlain, 5, rue de la Vallée, 78490 Les Mesnuls, tél. 01 34 86 19 19.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°525 du 1 avril 2001, avec le titre suivant : Le corps sculpté de Rachid Ouramdane

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque