Le bon Poussin ?

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 21 octobre 2009

Deux versions d’un tableau de Nicolas Poussin, La fuite en Égypte, opposent des historiens de l’art. La version défendue notamment par Denis Mahon et Anthony Blunt, aujourd’hui décédé, sera exposée à partir de ce mois-ci à Monaco.

Du 21 mars au 31 décembre, le Musée de la chapelle de la Visitation, à Monaco, va exposer l’une des deux versions de La fuite en Égypte, accompagnée de panneaux explicatifs et de photographies du tableau concurrent qui démontrent, selon Denis Mahon, l’authenticité de la toile appartenant à l’Américaine Barbara Piasecka Johnson. Le 21 mars à 15h, l’historien britannique exposera lui-même ses arguments. Son expertise est contestée notamment par le professeur au Collège de France Jacques Thuillier, qui défend un tableau appartenant à des marchands, les frères Pardo. Selon lui, la facture de cette version "correspond entièrement à celle des dernières années de Poussin". Un examen du tableau au Laboratoire des Musées de France confirmerait cette thèse. L’ancienne propriétaire de cette toile – adjugée 1,6 million de francs en 1986 aux frères Pardo comme "atelier de Nicolas Poussin" – avait demandé l’annulation de la vente. Son action a été rejetée le 30 octobre par le Tribunal de grande instance de Paris (lire le JdA n° 18 et 31).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°34 du 1 mars 1997, avec le titre suivant : Le bon Poussin ?

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque