Samedi 7 décembre 2019

L’architecture en prix

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 février 2005 - 175 mots

PARIS - Le 17 janvier, l’Équerre d’argent 2004, considéré comme le Goncourt de l’architecture, a été remis par les éditions Le Moniteur au Centre national de la danse à Pantin (Seine-Saint-Denis), ancien centre administratif de la municipalité réhabilité par Antoinette Robain et Claire Guieysse (lire le JdA n° 195, 11 juin 2004). Deux autres mentions ont été attribuées : l’une à l’édifice construit à Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) par Vincent Cornu, l’autre à Philippe Prost, pour les logements construits dans la ZAC Réunion (Paris-20e). Un Prix de la première œuvre a également été décerné à une maison d’habitation à Montbert, près de Nantes, réalisée par Jérôme Berranger et Stéphanie Vincent.
La monographie de Françoise Fromonot, Glenn Murcutt, projets et réalisations 1962-2002, consacrée à l’architecte australien (lire le JdA n° 184, 9 janvier 2004), a pour sa part reçu le 8 février, à Paris, le Prix du livre d’architecture 2004 décerné par l’Académie française d’architecture. Architecte et critique française, enseignante à l’École d’architecture de Paris, elle était déjà lauréate en 1999 du même prix pour un livre sur L’Opéra de Sydney (Gallimard, 1998).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°209 du 18 février 2005, avec le titre suivant : L’architecture en prix

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque