Dimanche 8 décembre 2019

La rénovation du Colisée en péril

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 janvier 2012 - 95 mots

ROME - À la fin 2011, l’Association des restaurateurs-conservateurs d’Italie reprochait aux responsables du Colisée d’employer des ouvriers non spécialisés dans la restauration, risquant de causer des dommages au monument.

Le Conseil d’État italien avait tranché en faveur des administrateurs. Début 2012, le patron de Tod’s menace de retirer son mécénat à la suite des accusations du syndicat des employés du monument. Celui-ci soupçonne en effet la firme italienne de vouloir utiliser sa façade comme écran publicitaire. Cependant, avec de nouvelles chutes de pierre survenues peu après ces polémiques, l’intervention sur l’édifice antique devient urgente.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°361 du 20 janvier 2012, avec le titre suivant : La rénovation du Colisée en péril

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque