Vendredi 23 février 2018

La mort du Caravage enfin élucidée ?

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 décembre 2009

ROME - Quelles sont les circonstances de la mort du Caravage, peintre du baroque italien ?

En 1610, l’artiste décide de retourner à Rome. Il accoste sur la côte près d’Ostie alors qu’il est gravement malade. Jusqu’à peu, on pensait qu’il était mort sur la plage de la Feniglia.

La copie d’un certificat de décès, retrouvée récemment, atteste toutefois qu’il a expiré dans un hôpital de Porto Ercole, en Toscane. Il a ensuite été enterré dans un petit cimetière, d’où les corps ont été relevés en 1956 afin d’être ensevelis dans la crypte de l’église du village.

Un groupe de scientifiques italiens a annoncé le lancement d’une recherche de ses restes dans cette église de Porto Ercole. Le but est d’éclaircir les causes de la disparition de l’artiste, mais aussi de lui donner une sépulture en accord avec sa notoriété.

Les travaux des chercheurs, coordonnés par le professeur d’anthropologie osseuse Giorgio Grupponi – qui a participé à la reconstruction du visage de l’écrivain Dante Alighieri –, devront permettre d’identifier les restes d’environ 200 personnes et de confronter leur ADN aux descendants de la famille du Caravage.

Légende photo

Le Caravage - L'incrédulité de Saint Thomas (1601-1602) - Huile sur toile - 107 x 146 cm - Palais de Sanssouci - Potsdam - Allemagne

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°315 du 11 décembre 2009, avec le titre suivant : La mort du Caravage enfin élucidée ?

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque