Samedi 17 février 2018

La Fondation Napoléon

La Fondation Napoléon a décerné ses deux grands prix, d’un montant de 100 000 francs chacun, à Empire, un ouvrage de Madeleine Deschamps avec des photographies de Fritz von der Schulenburg (Éditions Abbeville, 256 p., 250 ill., 450 F), et à La guerre de Crimée, d’Alain Gouttman (Éditions SPM, 540 p., 280 F), “premier ouvrage de référence depuis 1877”. Reconnue d’utilité publique en 1987, la Fondation Napoléon couronne chaque année deux livres, l’un sur le Premier et l’autre sur le Second Empire.

Par ailleurs, le jury a attribué deux bourses de thèse de 50 000 francs chacune, à Laurence Wodey-Couturaud pour sa recherche sur “Les ordres de mérite attribués aux officiers de 1802 à 1840. Étude particulière de l’Ordre de Saint-Louis entre 1814 et 1830”, sous la direction du professeur Jean Tulard, et à l’Américain Gérard Fenech pour “La carrière de Pierre Magne, ministre des Finances et des Travaux sous le Second Empire”. La Fondation a également édité l’ouvrage d’Iradj Amini, ancien diplomate iranien, Napoléon et la Perse.

Fondation Napoléon, 82, rue de Monceau 75008 Paris.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°21 du 1 janvier 1996, avec le titre suivant : La Fondation Napoléon

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque