Mardi 18 décembre 2018

antiquaire

La double casquette d’Yves Mikaeloff

L'ŒIL

Le 1 septembre 2000 - 149 mots

Rare parmi les exposants, Yves Mikaeloff possède la double casquette d’antiquaire et de décorateur. Antiquaire, il affiche à son actif quelques « œuvres exceptionnelles qui ont depuis rejoint les collections des grands musées comme le Musée Ephraïm de Berlin, le Metropolitan Museum ou le Getty. » Depuis les années 80, il revient régulièrement à la Biennale avec des stands surprenants, renversants parfois. Il n’hésite pas à y mêler les styles, les époques. Cette année, une commode Louis XV en vernis Martin sur fond noir sortie du château de Chaussoy voisine avec une paire de chaises de Bugatti, un tapis persan du XVIe siècle et des œuvres contemporaines signées... Yves Mikaeloff. Car notre antiquaire est aussi artiste. Il a même réalisé des décors pour le Théâtre de la Ville et la Maison de la Poésie à Paris.

Yves Mikaeloff, 10, rue Royale, 75008 Paris, tél. 01 42 61 64 42.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°519 du 1 septembre 2000, avec le titre suivant : La double casquette d’Yves Mikaeloff

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque