Vendredi 22 novembre 2019

La colère des étudiants des Beaux-Arts

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 octobre 2013 - 122 mots

Le défilé et le dîner organisés par le styliste Ralph Lauren en octobre à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (Ensba), entraînant la fermeture d’ateliers durant plusieurs jours, a provoqué la colère des étudiants.

PARIS - Soutenus par leurs professeurs, ces derniers se sont rassemblés les 7 et 10 octobre afin de contester l’initiative de Nicolas Bourriaud, directeur de l’établissement depuis 2011. Critiquant une politique plus centrée sur l’organisation d’événements privés et la recherche de recettes commerciales que sur la mission pédagogique de l’Ensba, les élèves, après un vote à main levée, ont contraint le directeur à renoncer au projet d’un café-restaurant ouvert sur le quartier de Saint-Germain-des-Près, une installation qui aurait conduit à la fermeture d’un des ateliers de l’École.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°399 du 18 octobre 2013, avec le titre suivant : La colère des étudiants des Beaux-Arts

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque