Dimanche 20 septembre 2020

L’« Art noir » pensé par « Critique »

Par Olympe Lemut · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2020 - 116 mots

Revue. Sous un titre qui indique que l’enjeu dépasse le continent africain, Vincent Debaene et Anne Lafont ont rassemblé des articles d’universitaires au profil varié.
Historiens de l’Afrique, critiques d’art, spécialistes d’architecture ou anthropologues, tous témoignent d’un domaine d’étude en pleine transformation. Un passionnant entretien de F.-X. Fauvelle (Collège de France) illustre ainsi l’élaboration d’une méthodologie propre à l’histoire de l’Afrique. La figure de Simon Njami, commissaire d’exposition et cofondateur de Revue Noire, est en bonne place dans cet ouvrage, de même que celles du penseur Achille Mbembe ou des artistes du Black Arts Movement américain. En filigrane, une remise en question des schémas intellectuels au sein de l’Université française, et une invitation à les renouveler.
« Art Noir », Critique no 876-878,
mai-juillet 2020, Éditions de Minuit, 192 p., 14,50 €.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°551 du 18 septembre 2020, avec le titre suivant : L’« Art noir » pensé par « Critique »

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque