Lundi 16 septembre 2019

Hirst à Hongkong

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 9 février 2011 - 119 mots

FLORENCE - Alors que le crâne en diamants For the Love of God de Damien Hirst a pris la direction du Palazzo Vecchio, à Florence, où il est exposé jusqu’au 1er mai, une nouvelle version de celui-ci vient d’être signée par l’artiste britannique.

For Heaven’s Sake représente le crâne d’un enfant, fondu en platine et incrusté de diamants roses et blancs. Le moulage a été exécuté sur le crâne original d’un bébé provenant d’une collection de pathologie datant du XIXe siècle, acquise par Hirst il y a quelques années. L’œuvre est la pierre angulaire de l’exposition inaugurale du nouvel espace du marchand Larry Gagosian à Hongkong, « Forgotten Promises », qui se tiendra jusqu’au 19 mars (lire p. 20).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°339 du 21 janvier 2011, avec le titre suivant : Hirst à Hongkong

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque