Free lance

Hervé Mikaeloff le producteur

L'ŒIL

Le 1 septembre 1999

Qu’il soit en France ou aux États-Unis, Hervé Mikaeloff (© Marc Domage), fils de l’antiquaire Robert Mikaeloff, est on ne peut plus actif pour soutenir la « nouvelle création ». À Paris, sous la houlette de Francis Lacloche, il aide à la production d’œuvres d’artistes et les expose dans l’espace expérimental de la Caisse des Dépôts et Consignations du 13 quai Voltaire. À New York, il conduit la programmation artistique de la nouvelle boutique de mode Yves Saint Laurent sur Booster Street conçue pour intégrer des interventions artistiques. Et, depuis peu, le voilà membre du conseil de l’American Center nouvelle version. Après l’École du Louvre et divers stages chez Sotheby’s à Londres ou dans les galeries Yvon Lambert puis Emmanuel Perrotin, Hervé Mikaeloff pensait ouvrir une galerie. Son projet a changé. « Les artistes me parlaient d’une nouvelle vision à donner à l’art. Aujourd’hui, en partant de cette réflexion, je mène leurs projets à bien. »

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°509 du 1 septembre 1999, avec le titre suivant : Hervé Mikaeloff le producteur

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque