Gelman : quinze Picasso pour le Met

Le Journal des Arts

Le 22 mai 1998

Avec le décès, le 2 mai, de Natasha Gelman, le Metropolitan Museum of Art va recevoir la majeure partie d’un des plus importants fonds privés d’art moderne. Ce don, dû à l’amitié entre les Gelman et William S. Lieberman, directeur du département du XXe siècle, va considérablement enrichir le musée new-yorkais en œuvres de l’École de Paris et en peintures de Picasso, Matisse, Vlaminck, DalÁ­, Miró ou encore Bacon. Quant à la section d’art contemporain mexicain de la collection, elle reviendra sans doute au Musée Franz Meyer de Mexico.

NEW YORK (de notre correspondant) - Avec une collection de l’importance, de la qualité, mais aussi de la valeur de celle des Gelman – évaluée à 300 millions de dollars, soit 1,8 milliard de francs –, le Metropolitan Museum of Art ne peut que se féliciter. La donation était prévue de longue date, Jacques et Natasha Gelman entretenant depuis les années quarante des liens d’amitié avec l’actuel directeur de la section d’art du XXe siècle, William S. Lieberman, rencontré du temps où il était conservateur au Museum of Modern Art.

Après l’exposition que le Met a consacrée à leur collection en 1989, Natasha Gelman a accepté de faire don au musée de ses peintures européennes et de quelques sculptures, sous réserve que l’accord soit tenu secret jusqu’à sa mort. En outre, les termes du legs exigent que les œuvres soient exposées ensemble, et de façon permanente, dans des galeries  qui seront créées au rez-de-chaussée, dans la partie ouest de l’aile Wallace réservée au XXe siècle. Une clause spéciale prévoit une rotation pour les travaux sur papier.

Parmi les pièces maîtresses du fonds Gelman, figurent quinze Picasso, dont un autoportrait de 1906 aux tons de terre-cuite, influencé par le séjour décisif du peintre à Gosol, dans les Pyrénées. Donné  par Picasso à Gertrude Stein, le tableau fut vendu à la mort de celle-ci par Alice Toklas. Natasha Gelman l’a acquis en 1986. La collection comprend également neuf Matisse, parmi lesquels Jeune Marin II, un portrait fauve de 1906, la Vue de Collioure de 1907, et Fleurs des neiges de 1951. Il s’agit de la première gouache découpée à rejoindre le Metropolitan. De même, Trois études pour un autoportrait sera le premier Francis Bacon du musée.

Au nombre des autres œuvres, citons le Portrait d’André Derain (1906) par Maurice Vlaminck, un tableau de Salvador Dalí daté de 1929, et Constellation : femmes sur la plage (1940) de Joan Miró. Pour Philippe de Montebello, directeur du Met, “c’est la plus importante donation dont ait bénéficié le département d’art du XXe siècle, et même l’une des plus belles jamais offertes au musée”.

Une collection variée
Jacques Gelman (1912-1986), producteur de films né à Saint-Pétersbourg, avait commencé sa collection à Paris dans les années trente. En 1939, il fuit l’Europe pour s’installer au Mexique, et laisse dans son appartement de la rue Suchet un Renoir et un Vuillard. Les deux tableaux ont définitivement disparu pendant l’Occupation.

En 1941, à Mexico, il épouse Natasha, originaire de Bohême, et fait fortune en produisant des comédies dont la vedette est l’artiste de cirque Cantinflas. Le couple Gelman redémarre une collection. Leurs premières acquisitions sont des peintures impressionnistes, mais, guidés par Pierre Matisse et Eugène Thaw, ils se tournent vers l’art moderne et contemporain. Ainsi, en 1980, suivant les conseils de William Lieberman, ils font l’acquisition du Francis Bacon.

Les Gelman étaient également à la tête d’une collection de sculptures méso-américaines, qu’ils conservaient à Mexico et à New York, et Natasha avait commandé plusieurs portraits aux peintres mexicains Rufino Tamayo, Diego Rivera et Frida Kahlo. Ces œuvres devaient revenir au Televisa Museum, aujourd’hui fermé. Les exécuteurs testamentaires pourraient en faire bénéficier le Musée Franz Meyer de Mexico.

La collection Gelman avait été notamment exposée en 1994 à la Fondation Gianadda de Martigny.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°61 du 22 mai 1998, avec le titre suivant : Gelman : quinze Picasso pour le Met

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque