Dimanche 22 septembre 2019

Frida et Diego

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 5 septembre 2019 - 151 mots

Biographie romancée. Frida Kahlo (1907-1954) est « magnétisée » par Diego Rivera (1886-1957).
Celui-ci n’a pourtant rien d’un bel hidalgo, mais elle est fascinée par ce peintre adulé, de vingt ans son aîné. Il devient très vite son amant puis son mari, avant qu’elle ne divorce pour se remarier avec lui quelques mois plus tard ! Cette relation fusionnelle, l’alcool, ses autres amants et bien sûr la peinture sont une façon d’oublier son corps meurtri par un accident et les multiples opérations qui la font souffrir. Claire Berest, auteure avec sa sœur d’une biographie de Gabrielle Picabia (dont la vie présente de nombreux points communs avec celle de Frida), romance cette liaison tumultueuse tout en racontant la carrière artistique des deux peintres. Servie par une écriture nerveuse, parfois enfiévrée, toujours très juste notamment dans les dialogues, l’histoire tragique de la « sauvageonne estropiée » poursuit le lecteur longtemps après qu’il a refermé le livre.
Claire Berest, Rien n’est noir,
2019, éd. Stock, 290 p. 19,50 €.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°528 du 6 septembre 2019, avec le titre suivant : Frida et Diego

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque