ENTRETIEN

Frédéric Mitterrand

« La culture prépare l’avenir »

Par Sophie Flouquet · Le Journal des Arts

Le 7 juillet 2009

Surprise du remaniement du gouvernement, Frédéric Mitterrand succède à Christine Albanel Rue de Valois.

Le régime de protection du patrimoine pourrait être ébranlé par l’amoindrissement du rôle des architectes des Bâtiments de France, tel qu’il est prévu dans le cadre de la loi « Grenelle I ». Quelle sera la position du ministère de la Culture sur ce sujet lors de sa discussion en deuxième lecture au Sénat ?
Ce sujet est d’abord et avant tout, pour moi, celui de l’avenir de nos territoires dans leur capacité à porter les enjeux de la qualité et de l’évolution durable pour le XXIe siècle.
C’est à cette aune que je veux positionner mon ministère en mobilisant l’ensemble des architectes dont j’ai la responsabilité, dans tous leurs champs de compétence et leurs modes d’exercice (architectes des Bâtiments de France, maîtres d’œuvres libéraux, architectes-conseils...)
Ceux-ci sont des acteurs incontournables de la mise en œuvre de cette ambition d’avenir. Les architectes devront ainsi, au travers de tous les contextes réglementaires adaptés, être à même de contribuer, en intégrant notre histoire, aussi bien aux nouveaux éco-quartiers qu’aux corridors verts de nos villes durables de demain.

Vous prenez la tête d’un ministère affecté par la stagnation de son budget et par la réforme de son administration. Quelles seront vos priorités d’action ?
Le budget du ministère en 2009 a progressé de 2,6 %, sans compter les 100 millions d’euros du plan de relance. À ce propos, je salue ici l’action de ma prédécesseur. Je rappelle également la progression sans précédent des crédits attribués à la presse dans le cadre des États généraux de la presse écrite. Quant à mes priorités d’action, j’aurai l’occasion de les dévoiler fin septembre, à l’occasion de la présentation du budget à la presse.

Le grand emprunt national annoncé par le président de la République devrait comprendre un volet culture. Quels secteurs culturels pourraient bénéficier de cette manne ?
Évidemment tous ! Comme vous le savez, l’emprunt d’État vise à financer des priorités nationales dans les secteurs où se prépare l’avenir, et la culture en est un.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°307 du 10 juillet 2009, avec le titre suivant : Frédéric Mitterrand

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque