Dimanche 25 février 2018

Du neuf au vieil Antibes

L'ŒIL

Le 30 juillet 2008

Installé au Port Vauban, le Salon d’antiquités-brocante du Vieil Antibes fête en avril sa vingt-septième édition. Au rayon nouveaux exposants arrivent cette année le marchand lyonnais Jean Rey spécialisé dans le mobilier ancien, la galerie Boccara réputée pour ses tapis, Monique Martel qui présente des dessins anciens, Jean-Pierre Guilhem pour les bijoux, Pascal Denoyelle pour les objets d’art du XVIIIe, Delcroix de Tournay pour les instruments de musique et Michelle Champetier pour les estampes du XXe. Chez l’organisateur du salon, Jean Gismondi, on remarque un grand panneau de scagliola réalisée par Clemente Susini à la fin du XVIIIe, chez Dominique Hurtebize un cabinet orné de dix peintures attribuées à Martin Ryckaert, chez Éric Marchetti de la galerie 41 un amusant orchestre chinois en bois jouant du se et du yu et chez Guy Kalfon une paire d’athéniennes en marbre et bronze doré à décor de serpents et têtes de béliers.

ANTIBES, Port Vauban, 3-20 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°505 du 1 avril 1999, avec le titre suivant : Du neuf au vieil Antibes

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque