Dimanche 24 octobre 2021

Disparition - Mode

Disparition d’Alber Elbaz, ancien directeur artistique de Lanvin

Par Marion Pedram · lejournaldesarts.fr

Le 27 avril 2021 - 346 mots

PARIS

Le couturier israélo-américain est décédé brutalement à 59 ans des suites du Covid-19, à l’hôpital américain de Paris.

Styliste de la maison Lanvin durant quatorze ans, Alber Elbaz était une figure incontournable du monde de la mode. Ce grand couturier, officier de la Légion d’honneur, a marqué les esprits par sa personnalité chaleureuse et sa vision singulière, humaine, de la mode. Dans le coma depuis quelques jours, il est mort samedi 24 avril du Covid-19.

Né au Maroc en juin 1961, il passe son enfance et adolescence en Israël où il commence très tôt à dessiner des robes. Après l’obtention de son diplôme à la Shenkar School of Design de Tel Aviv, il s’envole pour New York où il travaille pour le couturier américain Geoffrey Beene. En 1997, il devient directeur artistique de la maison Guy Laroche à Paris. Quelques années plus tard, il rejoint Yves Saint Laurent puis Lanvin, en 2001. 

C’est au sein de la maison Lanvin qu’il se constitue un nom. Il modernise avec talent la plus ancienne maison de couture française, qui devient rapidement une marque prisée sur les tapis rouges. 

En juin 2015, il supervise l’exposition Lanvin au Palais Galliera. Pour l’occasion, il conçoit d’élégantes vitrines en forme de pianos, hommage à Marguerite, fille de Jeanne Lanvin et musicienne aguerrie. En septembre, il est le commissaire à la Maison Européenne de la Photographie d’une exposition illustrant en 350 photos sa collaboration avec Lanvin, dans l’intimité des essayages et l’élégance des défilés. 

Evincé de la maison la même année à la suite d’un différend interne, il accuse le coup avec difficulté et s’était fait plus discret ces dernières années, avant de lancer en 2019 sa propre marque, AZ Factory. « C'est un nouveau départ. Une marque de luxe digitale basée sur l'innovation et la technologie, mais avant tout, un lieu où faire des expériences et essayer de nouvelles idée » , avait-il déclaré lors de son lancement. La pandémie ne lui aura pas laissé beaucoup de temps pour « faire des expériences ».

Cet article a été publié le 26 avril 2021 à 17h

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque