Samedi 15 décembre 2018

Des passerelles vers les institutions

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 26 mars 2008 - 351 mots

Chaque année, nombre d’institutions font écho au Salon du dessin en ouvrant leurs portes au public dans le cadre de la « Semaine du Dessin ». L’initiative a judicieusement été reprise par le Salon du dessin contemporain qui fédère plusieurs accrochages publics sous le label « Paris Capitale du dessin ». Thème de prédilection cette année, le dessin de sculpteur, sous l’éclairage d’une série de conférences, sera à l’honneur au Musée Carnavalet (Paris), à la manufacture nationale de Sèvres, au Musée Zadkine (Paris), au Centre Pompidou (Paris), ainsi qu’avec Baccio Bandinelli au Musée du Louvre et Joseph Bernard à la Fondation de Coubertin à Saint-Rémy-les-Chevreuses (Yvelines). La Bibliothèque Nationale de France offre un plongeon dans ses réserves pour admirer des dessins de tapisseries réalisés pour des tentures des XVIe et XVIIe siècles. Les dessins nordiques des collections Jean Bonna et Frits Lugt de la Fondation Custodia (Paris), les feuilles françaises de la collection du Musée Magnin de Dijon et une sélection de dessins de Watteau à Ingres au Musée Cognacq-Jay (Paris) séduiront aussi les amateurs de feuilles anciennes. Pour le XIXe siècle, saluons Paul Baudry à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris ; l’hommage à « Marie d’Orléans, princesse et artiste romantique » au Musée Condé de Chantilly et au Louvre ; les petits maîtres romantiques de la collection Asse du Musée Lambinet à Versailles ; Charles Meynier au Musée Marmottan (Boulogne-Billancourt) ou encore « L’Âge d’or du Romantisme allemand » au Musée de la vie romantique, à Paris (lire p. 9). Le dessin contemporain sera notamment illustré par les expositions « Louise Bourgeois » au Centre Pompidou, « Anne-Marie Schneider » au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, les collages de la vidéaste « Christelle Familiari » à la Fondation d’entreprise Ricard (Paris) ou encore par « Jean Rustin » à la Fondation Rustin (Paris).

Salon du dessin

- Direction : Société du dessin
- Nombre d’exposants : 36
- Nombre de galeries françaises : 17
- Tarif des stands : 22 000 euros, frais inhérents au salon inclus
- Nombre de visiteurs en 2007 : 12 000

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°278 du 28 mars 2008, avec le titre suivant : Des passerelles vers les institutions

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque