Vendredi 14 décembre 2018

Des fonds marins à la vidéo

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 25 juin 2004 - 796 mots

Tour d’horizon des espaces culturels de Monaco. À côté des institutions historiques, la principauté s’apprête à inaugurer un nouveau musée d’art moderne et contemporain d’ici à 2009.

Outre son traditionnel Musée national des automates et poupées, la principauté de Monaco compte une petite dizaine d’établissements publics et privés consacrés à l’art et au patrimoine. Parmi eux : le Musée de la chapelle de la Visitation, qui abrite des œuvres de Rubens, Zurbarán, Ribera et de maîtres du baroque italien ; le Musée naval, qui expose plus de 250 objets marins et maquettes de navires, ou encore le Grimaldi Forum, transformé régulièrement en lieu d’exposition, qui accueillera cet été « Saint-Pétersbourg, de Pierre le Grand à Catherine II » (lire page ci-contre).

Un lieu pluridisplinaire
D’ici à 2009, un nouveau musée devrait venir enrichir ce paysage culturel. Probablement installé dans un bâtiment spécialement conçu, il sera dévolu à la création moderne et contemporaine ainsi qu’aux arts du spectacle. Une partie de sa collection est à découvrir dès la fin de l’année dans la Salle du quai Antoine-Ier. Intitulée « Acte I. Pour un nouveau musée », la manifestation réunira des œuvres sur papier réalisées pour des décors et costumes de l’Opéra de Monaco, ainsi que des créations contemporaines signées Jacques de La Villeglé ou Raymond Hains.
Des commandes ont également été passées à des artistes comme Ange Leccia, qui propose une installation vidéo autour des ballets monégasques, ou Vera Doerk, jeune artiste allemande dont le dispositif interactif met en scène le spectacteur, filmé sous différents angles. « Nous espérons organiser ce type d’exposition chaque année pour témoigner de l’actualité du musée et de l’enrichissement des collections », explique Jean-Michel Bouhours, chargé du projet. Loin d’un traditionnel musée du spectacle, le lieu se veut pluridisciplinaire. « Réunir des œuvres plastiques et des créations issues des arts du spectacle est un enjeu passionnant, précise Jean-Michel Bouhours. Nous nous interrogeons sur des problématiques communes (telles que le mouvement, le corps et ses recouvrements…), sur des circulations sémiologiques, sur des niveaux symboliques, mythologiques, fantasmatiques ou oniriques partagés, entre une performance d’artiste et la fiction d’un spectacle. » Un projet de grande envergure donc pour Monaco qui ne possède à l’heure actuelle aucun musée dédié à la création contemporaine.
Autre chantier : le Musée océanographique. Réputée pour son aquarium aux 90 bassins, l’institution rénove depuis 2002 ses espaces d’exposition. L’objectif : remettre au goût du jour, par le biais d’une nouvelle scénographie, l’architecture réalisée par Paul Delefortrie au XIXe siècle, et doter les salles de structures modernes (câblage électrique, vidéo numérique et interactive, réseau informatique…). En 2000, l’établissement avait déjà inauguré le Lagon aux requins, récif grandeur nature déployé sur 450 m3. Le Musée océanographique accueille près d’un million de visiteurs par an. Un chiffre dont se targuent volontiers les services touristiques de la principauté qui souhaiteraient, dans les années à venir, développer davantage leurs activités en misant notamment sur l’action culturelle...

Musées et jardins à Monaco

- Musée national (Automates et Poupées d’autrefois), 17, avenue Princesse-Grace, Monte-Carlo, tél. 377 93 30 91 26, www.monte-carlo.mc/musee-national, tlj sauf jours fériés, 10h-18h30 de Pâques à fin septembre, 10h-12h15 et 14h30-18h30 en automne-hiver. - Musée océanographique et Aquarium, avenue Saint-Martin, Monaco-Ville, tél. 377 93 15 36 00, www.oceano.mc, tlj 9h-19h d’avril à juin, 9h-20h en juillet-août et 10h-18h d’octobre à mars. - Musée naval, Terrasses de Fontvieille, tél. 377 92 05 28 48, www.musee-naval.mc, tlj 10h-18h. - Musée de la chapelle de la Visitation, place de la Visitation, Monaco-Ville, tél. 377 93 50 07 00, tlj sauf lundi, 10h-16h. - Musée d’anthropologie préhistorique, bd du Jardin-Exotique, tél. 377 93 15 80 06, www.monte-carlo.mc/jardin exotique, 9h-19h du 15 mai au 15 septembre et 18 heures le reste de l’année. - Musée des timbres et des monnaies, Terrasses de Fontvielle, tél. 377 93 15 41 50, tlj 10h-18h de juillet à septembre, fermeture à 17 heures du 1er octobre au 30 juin. - Musée de cires (Historial des princes de Monaco), 27, rue Basse, Monaco-Ville, tél. 377 93 30 39 05, tlj 10h-18h de mars à septembre et 11h-17h d’octobre à février. - Musée des souvenirs napoléoniens et Collections des archives historiques du Palais, place du Palais, Monaco-Ville, tél. 377 93 25 18 31, tlj 9h30-18h de juin à septembre, 10h-17h en octobre, 10h30-12h30 et 14h-17h de décembre à mai (sauf le lundi). - Le Chemin des sculptures, collection d’œuvres anciennes, modernes et contemporaines disséminées dans la ville et le long d’un chemin piétonnier dans le quartier de Fontvieille. - Aux jardins du Casino de Monte-Carlo, de juillet à octobre, troisième édition du Festival de sculpture de la principauté, avec des œuvres de Fernado Botero, Hans Arp, Émile-Antoine Bourdelle, Pablo Gargallo, Keith Haring ou Ossip Zadkine, renseignements à la direction des Affaires culturelles, tél. 377 93 15 83 03.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°196 du 25 juin 2004, avec le titre suivant : Des fonds marins à la vidéo

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque