Mardi 11 décembre 2018

Des Cités de la gastronomie en réseau

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 janvier 2013 - 163 mots

PARIS - Les ministères de la Culture, de l’Agriculture et de l’Agro-alimentaire ont annoncé le 11 janvier que la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA) avait retenu trois villes, Dijon, Tours et Paris-Rungis, pour constituer un « réseau de Cités de la gastronomie ».

Bien que la MFPCA ait affirmé ne pas vouloir exclure Lyon de cette formule, le maire de la ville, Gérard Collomb, n’en a pas moins trouvé « incompréhensible » et « insultante » cette semi-éviction et ne compte pas en rester là. « Lyon aura de toute manière une « Cité de la gastronomie », avec ou sans Paris, car on n’a jamais eu l’habitude d’avoir des mannes publiques et on fera comme par le passé entre Lyonnais », a-t-il déclaré. Beaune (Côte-d’Or) est quant à elle la seule ville candidate à se voir exclue du projet, ce pour son parcours de découverte s’étalant sur 25 hectares, jugé « très difficilement réalisable » par la mission.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°383 du 18 janvier 2013, avec le titre suivant : Des Cités de la gastronomie en réseau

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque