Décès de la sculptrice Magdalena Abakanowicz

Par Stéphane Renault · Le Journal des Arts

Le 27 avril 2017 - 64 mots

VARSOVIE - Icône de la sculpture monumentale, l’artiste polonaise est décédée le 21 avril à 86 ans. Diplômée de l’Académie des beaux-arts de Varsovie, elle crée une technique de tissage de toiles tridimensionnelles, donnant forme à des œuvres hybrides, nommées « abakanes ». Allégories de la condition humaine, ses sculptures valent une reconnaissance mondiale à cette artiste marquée par la violence de la guerre et de l’oppression totalitaire.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°478 du 28 avril 2017, avec le titre suivant : Décès de la sculptrice Magdalena Abakanowicz

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque