Jeudi 13 décembre 2018

Constance Quéniaux, le visage de « L’Origine du Monde »

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 4 octobre 2018 - 97 mots

Paris. L’écrivain Claude Schopp, spécialiste d’Alexandre Dumas affirme que le modèle de L'Origine du Monde serait Constance Quéniaux.

L’ex-danseuse était la maîtresse du diplomate turco-égyptien Khalil-Bey, qui avait commandé le fameux tableau à Courbet. C’est une phrase dans la transcription d’une lettre de Dumas à Sand, datant de juin 1871 qui a mis l’écrivain sur la piste : « On ne peint pas de son pinceau le plus délicat et le plus sonore l’interview de Mlle Queniault. » Il fallait en fait lire « intérieur » et non pas « interview ». La BNF conserve plusieurs portraits de cette demi-mondaine décédée en 1908.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°508 du 5 octobre 2018, avec le titre suivant : Constance Quéniaux, le visage de « l’origine du Monde »

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque