Dimanche 21 octobre 2018

Berggruen vend à Londres

La National Gallery à la recherche de 800 millions de francs

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1995 - 369 mots

Au terme de négociations engagées depuis plusieurs mois, la National Gallery de Londres espère finalement acheter deux Seurat et cinq Cézanne de la collection Heinz Berggruen. Le prix de la transaction pourrait dépasser les 800 millions de francs.

LONDRES (de notre correspondant) - La National Gallery projette de se lancer dans une grande opération de collecte de fonds pour acquérir sept tableaux postimpressionnistes de la collection Berggruen. Le premier devrait être La Manche à Gravelines, Grand Fort Philippe, de Seurat, suivi d’un autre chef-d’œuvre de l’artiste, Les Poseuses, puis de cinq toiles de Cézanne, La montagne Sainte-Victoire, Pichet et fruit, une étude pour Les joueurs de cartes, Petite fille à la poupée et un portrait de Madame Cézanne.

Ce projet d’acquisition est lié à la fin du dépôt que Berggruen avait consenti en 1991 à la National Gallery. Le prêt des 68 œuvres postimpressionnistes et des débuts du XXe siècle, augmenté entre-temps d’un nouveau lot de 14 œuvres, arrive en effet à échéance au mois d’avril 1996.

Au mois de mai dernier, le collectionneur avait déjà consenti à un don de sept études de Seurat à la National Gallery, d’une valeur de 7 millions de livres (55 millions de francs environ).

La valeur actuelle de La Manche à Gravelines  est estimée aux alentours de 160 millions de francs. Les Poseuses, sans doute une version tardive du célèbre tableau de la collection Barnes, sont évaluées à plus de 240 millions de francs. Aucune estimation financière n’a été avancée pour l’ensemble des cinq Cézanne, mais le total pourrait dépasser les 400 millions de francs.

La somme globale nécessaire à l’acquisition des sept tableaux dépasse donc 800 millions de francs, laissant loin derrière les précédents achats des collections nationales britanniques.

La subvention gouvernementale allouée annuellement à la National Gallery pour ses acquisitions se monte à 2,75 millions de livres (21,6 millions de francs). Comme les revenus de la donation de 50 millions de livres faite par Jean Paul Getty ont déjà été utilisés pour de récents achats, l’une des principales sources de financement devrait être le Lottery Heritage Fund (la loterie nationale anglaise), à qui l’on soumettra probablement le dossier d’acquisition de La Manche à Gravelines à la fin de cet automne.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°18 du 1 octobre 1995, avec le titre suivant : Berggruen vend à Londres

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque