Mercredi 17 octobre 2018

Artistes en bâtiment

Un concours est lancé pour un immeuble inachevé

Le Journal des Arts

Le 1 juillet 1995 - 367 mots

Depuis plus de vingt ans, l’un des bâtiments les plus importants du centre de Genève demeure étrangement inachevé. Uni Dufour, un des locaux de l’université, considéré comme trop novateur, est resté en béton brut, la Ville de Genève, les promoteurs et les architectes n’étant point arrivés à se mettre d’accord. La banque genevoise Darier Hentsch, à l’occasion du bicentenaire de sa fondation, lance un concours et invite des artistes à réaménager le bâtiment.

GENÈVE (de notre correspondant) - Le projet de base des architectes Francesco, Paux et Vicari prévoyait, en 1965, que la façade de béton, qui reprend les idées de Le Corbusier, soit recouverte par un écran végétal, permettant ainsi l’intégration de l’immeuble dans cette partie de Genève très verdoyante. Pour une série de raisons qui aujourd’hui paraissent inexplicables, la paroi de chlorophylle semble avoir provoqué à l’époque une profonde allergie chez les Genevois.

Le projet, reconnu à l’étranger par beaucoup comme l’un des plus intéressants des années soixante, a été, en Suisse, tout aussi décrié que l’œuvre de Le Corbusier en général. Bien entendu, par la suite, une série d’immeubles d’une banalité consternante a été construite dans le voisinage.

Le concours répond donc à une nécessité. On peut certes s’interroger sur l’option choisie de demander à des artistes de concevoir le projet. L’édifice en question a une structure extrêmement forte, faite de modules en béton qui encadrent des baies vitrées. Faut-il reprendre le projet initial, ou bien demander à des architectes de trouver une solution qui s’inscrive dans la continuité ? Mais le projet a été étendu aux rues avoisinantes, permettant ainsi une intervention plus libre de la part des artistes.

Les promoteurs ont choisi un concours de type mixte. D’une part, une douzaine d’artistes a été invitée à participer : Armajani, Armleder, Baumgartner, Buren, Deleu, Jenny Holzer, Kowalski, Marclay, Miyajima, Mosset, Soto, Stella. D’autre part, le concours est également ouvert à tout artiste intéressé par le projet. Les inscriptions seront closes le 21 octobre. Le lauréat sera proclamé le 21 juin 1996, et les travaux devraient commencer l’année suivante. La banque Darier Hentsch – l’une des trois premières banques privées en Suisse – s’engage à participer de façon importante au financement de la réalisation.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°16 du 1 juillet 1995, avec le titre suivant : Artistes en bâtiment

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque