Vendredi 19 octobre 2018

Annette Messager - Praemium impériale 2016

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 17 octobre 2016 - 323 mots

PRAEMIUM IMPERIALE 2016 - Collectionneuse, artiste, femme pratique, truqueuse, colporteuse : ainsi était-elle présentée en tête du « fantôme de rétrospective », intitulé « Comédie tragédie 1971-1989 » qui lui était consacré il y a vingt-sept ans au musée de Grenoble.

Depuis lors, Annette Messager a fait plusieurs fois le tour du monde, promenant ses Pensionnaires, ses Peluches et ses Effigies ici et là, multipliant Chimères et Trophées, jouant des mots et des images, faisant rouler ses petits chariots, déployant ses Piques contre les murs, entraînant Pinocchio dans des cavalcades improbables, etc. Annette Messager est une artiste boulimique projetant sa vie, ses fantasmes, ses désirs, ses attentes, ses angoisses et ses espoirs, quêtant après quelque chose de cet animal humain que nous sommes, au plus profond de son intimité. Parce que son univers est tout à la fois fantastique, fétichiste, infantile et secret, elle tape toujours dans le mille de nos émotions, de nos ressentis et de nos questionnements. Sous le couvert d’une insoutenable légèreté d’être, quelque chose d’une immense profondeur est à l’œuvre dans le travail d’Annette Messager, que n’ont pas manqué d’apprécier à sa juste mesure ceux qui viennent de la désigner comme lauréate du 28e Praemium Imperiale 2016, catégorie sculpture. C’est bien fait. C’est surtout la preuve par neuf que le mariage du ludique, de l’incongru et du sérieux garantit la santé de l’esprit. Annette Messager, c’est un peu ce cher et stupéfiant Grandville revenu parmi nous.

Biographie

1943 : Naissance à Berck-sur-Mer
1964 : Voyage à Hong Kong, au Japon, aux Philippines, au Cambodge, en Inde et en Israël
1962-1966 : École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris
1969 : Présente ses installations au Musée d’art moderne de la Ville de Paris
1975 : Coproduit Honeymoon avec Christian Boltanski et présente les œuvres à la Biennale de Venise
2005 : Lion d’or au Pavillon français de la Biennale de Venise
2016 : Lauréate du 28e Praemium Imperiale en sculpture

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°695 du 1 novembre 2016, avec le titre suivant : Annette Messager - Praemium impériale 2016

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque