Mardi 10 décembre 2019

Musée

Anne Nicolas : « Le Musée de La Poste veut offrir le meilleur accueil possible aux publics »

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 29 octobre 2019 - 561 mots

Anne Nicolas dirige le Musée de La Poste depuis 2019. Elle a précédemment occupé le poste de déléguée régionale pour La Poste en Bretagne.

Le Musée de La Poste rouvre le 23 novembre après une refonte totale ; qu’est-ce qui a motivé ce chantier ?

Le bâtiment conçu par André Chatelin en 1973 n’était pas accessible aux personnes à mobilité réduite ni modulaire dans son utilisation. Toutefois, nous souhaitions conserver cet édifice qui fait partie de notre histoire et de notre patrimoine. Le groupe La Poste a donc choisi de rénover et de magnifier l’enveloppe architecturale, notamment les plaques sculptées par Juvin et les trémies en béton, qui ont été révélées pour donner du cachet aux espaces, et, en même temps, évider complètement la structure pour réinventer l’intérieur du musée. L’architecte Frédéric Jung a repensé l’organisation intérieure en symbiose avec une muséographie extrêmement renouvelée. L’objectif était d’avoir un lieu qui soit modulable, qui accompagne les évolutions nécessaires d’un musée et qui soit plus ouvert sur la ville. Le bâtiment a été retravaillé pour faire entrer davantage de lumière naturelle par la création de grandes baies vitrées. Nous espérons désormais obtenir la certification haute qualité environnementale, la labellisation « accessibilité » et offrir ainsi le meilleur accueil possible à tous les publics.

Avant les travaux, le musée attirait un public conséquent par ses expositions, mais n’était pas identifié pour ses collections ; comment le nouveau parcours remédie-t-il à cela ?

Les expositions attiraient un public important, mais qui n’enchaînait pas nécessairement sur une visite des collections. La configuration des lieux et l’architecture ne facilitaient pas la passerelle entre le temporaire et le permanent. Ce n’est désormais plus le cas, notamment grâce à un puits de lumière, un totem qui traverse et relie les différents niveaux de l’édifice pour inviter les visiteurs à parcourir tous les espaces. Les collections ont été redéployées de manière inédite sur trois niveaux qui présentent un millier d’objets. Le premier plateau raconte la conquête du territoire, c’est-à-dire comment, à travers son activité, La Poste a dessiné et accompagné la construction du territoire national. Ce chapitre illustre la dynamique de renouvellement, d’adaptation et d’innovation, qui est emblématique de l’histoire de La Poste, notamment par le prisme des transports et des moyens de communication. Le deuxième plateau « Des hommes et des métiers » s’intéresse à l’exploitation postale et souligne la manière dont La Poste a été un fer de lance de grandes innovations démocratiques, comme par exemple la bancarisation de tous ceux qui en étaient exclus. Le troisième plateau est plus artistique, il est centré sur le timbre dont le musée est le dépôt légal en France, et sur l’intérêt des artistes pour les supports postaux, à commencer par le Mail Art.

L’établissement a un positionnement original dans le paysage muséal, comment cela se matérialise-t-il ?

Effectivement, nous sommes à la fois un musée d’histoire et de société, un musée de France et un musée d’entreprise. Dans le prolongement de la conservation et de la valorisation des collections qui témoignent de l’histoire postale, le musée a vocation à incarner cette entreprise qui se transforme et se renouvelle sans cesse. Mais nous sommes vraiment un musée qui parle à tout le monde, un musée foisonnant avec des pièces surprenantes comme, par exemple, les moyens utilisés pendant le siège de Paris en 1870 pour maintenir les communications, ou encore les vraies bottes de sept lieues.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°728 du 1 novembre 2019, avec le titre suivant : Anne Nicolas : « Le Musée de La Poste veut offrir le meilleur accueil possible aux publics »

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque