Vendredi 30 octobre 2020

Aillagon enterre le “menhirland”? de Carnac.

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 janvier 2003 - 195 mots

Le ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon vient de précipiter la fin de l’actuel projet de réaménagement du site mégalithique de Carnac, au grand soulagement des opposants qui avaient engagé une vive bataille contre ce “menhirland”? à leurs yeux démesuré.

“J’ai décidé de suspendre l’application du projet tel qu’il était mis en œuvre”, a indiqué à l’AFP le ministre, au lendemain d’une visite sur le site des alignements. Le projet, élaboré par le Centre des monuments nationaux et chiffré à environ 15 millions d’euros, prévoyait la création d’une zone protégée autour des menhirs, d’un hall d’accueil de 1 600 m2, d’un grand parking, de boutiques-cafétéria, mais également la déviation d’une route et l’expropriation de plusieurs maisons riveraines.

Jean-Jacques Aillagon a demandé l’”ouverture d’une nouvelle consultation en vue de l’élaboration d’un projet [...] ne comportant que des aménagements légers, intégré au paysage breton, respectueux de l’habitat rural existant quand il est de qualité”. À l’annonce de l’abandon du projet, les riverains n’ont pas caché leur satisfaction. “Nous sommes très contents de la décision du ministre, on se bat contre ce projet depuis onze ans”, a déclaré à l’AFP la présidente de l’association Menhirs libres, Céline Mary.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°163 du 24 janvier 2003, avec le titre suivant : Aillagon enterre le “menhirland”? de Carnac.

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque