93 sites en danger en 2010, dont deux en France, selon le World Monuments Fund

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 octobre 2009 - 272 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [08.10.09] – L’organisation privée World Monuments Fund a rendu publique une liste de 93 sites menacés, répartis dans 47 pays à travers le monde. En 2010, le Machu Picchu et la Segrada Familia de Gaudi entrent dans la liste.

Tous les deux ans, la World Monuments Fund (WMW) donne la liste d’une centaine de sites et lieux patrimoniaux en danger. En 2010, 93 sites ont été choisis en raison des menaces imminentes qui pèsent sur eux : négligence patrimoniale, vandalisme, conflit armé, développement urbain, désastre naturel ou changement climatique.

En Espagne, la route de Saint-Jacques de Compostelle est menacée par la construction d’une autoroute, et 5 km de route ont déjà été détruits. Le temple expiatoire de la Segrada Familia de Gaudi à Barcelone est également touché par la mise en place d’une voie ferrée.

Dans les Andes péruviennes, le Machu Picchu est inexorablement abîmé par le tourisme de masse, tandis qu’à Buenos Aires en Argentine, le centre historique de la ville se rapetisse sous l’effet du développement urbain.

Deux sites français figurent dans cette liste. L’église de Saint-Martin-des-Puits (Aude), dont les plus anciennes parties datent du IXe siècle, a été victime de plusieurs actes de vandalisme.
L’Hôtel des Monnaies de Villemagne-l’Argentière (Hérault), daté du XIIIe siècle, est actuellement en rénovation mais a souffert d’une lente détérioration.

La World Monuments Fund est un organisme privé à but non-lucratif fondé en 1965. Depuis 1996, elle publie les listes de lieux, sites et monuments en danger, et rassemble des fonds pour la préservation du patrimoine mondial.

La liste complète des sites choisis par la WMW est disponible sur leur site Internet.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque