69 sites miniers inscrits aux monuments historiques dans le Nord/Pas-de-Calais

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 juin 2009 - 181 mots

LILLE [22.06.09] – Les sites miniers les plus emblématiques de l’exploitation du charbon entre 1841 et 1990 ont été inscrits aux monuments historiques afin de soutenir leur demande d’inscription au patrimoine mondial.

69 sites miniers du Nord/Pas-de-Calais vont être inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques pour soutenir la candidature du bassin minier au patrimoine mondial de l'Unesco, a annoncé jeudi 18 juin la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites (CRPS).
 
L'inscription ou le classement de ces édifices vient "appuyer" le travail de l'association BMU (Bassin Minier Uni) qui oeuvre au recensement des sites miniers parmi les plus emblématiques de la région en vue de leur inscription au patrimoine mondial de l'Unesco, a précisé Véronique Chatenay-Dolto, directrice de la DRAC, lors d'une conférence de presse à Lille.
 
Sont concernés non seulement des outils industriels mais également des églises, écoles, dispensaires, monuments commémoratifs, gares ainsi que les innombrables corons, très souvent habités.
 
La candidature du bassin minier à l'Unesco devrait être déposée par l'Etat français en janvier 2010 pour une réponse attendue autour de juillet 2011, rapporte l’AFP.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque