Jeudi 19 septembre 2019

6 mois de prison pour le chef du personnel des musées de la ville de Marseille

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 mai 2014 - 242 mots

MARSEILLE [14.05.14] – William Santos, le chef du personnel des musées de Marseille, a été condamné à 6 mois de prison ferme et à 24 mois avec sursis pour son implication dans l’affaire de la double billetterie des musées de la ville.

Le tribunal correctionnel a statué le lundi 12 mai 2014 sur le sort des huit fonctionnaires accusés d’avoir mis en place un système de double billetterie dans les musées de Marseille. William Santos, le chef du personnel des musées de la ville, a écopé de 6 mois de prison ferme assortis de 24 mois de sursis et d’une interdiction d’exercer de 5 ans. Il devra également indemniser la ville de 35 000 d’euros, la somme détournée.

Deux caissières impliquées dans la fraude ont été condamnées à une peine de 15 mois de prison avec sursis et à une interdiction d’exercer toute fonction publique durant deux ans. Un employé qui distribuait des audioguides a quant à lui écopé de 12 mois d’emprisonnement avec sursis et d’une interdiction d’exercer toute fonction publique pendant 1 an. Les quatre autres fonctionnaires ont été disculpés.

Les agents reconnus coupables devront, en plus de leurs condamnations respectives, verser solidairement la somme de 15 000 euros pour atteinte au préjudice d’image de la ville. Entre 2008 et 2009, les employés ont vendu aux visiteurs des billets supposés être gratuits et ont revendu des tickets déjà utilisés pour les audio guides, encaissant personnellement le produit de ces ventes.

Légende photo

Musée Cantini, Marseille - © Photo Jeanne Menjoulet - 2013 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque