Jeudi 13 décembre 2018

4e jour de grève consécutif au Centre Pompidou

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 30 mars 2017 - 289 mots

PARIS [30.03.17] – La grève qui touche le Centre Georges Pompidou depuis lundi a été reconduite et se poursuit ce jeudi 30 mars, pour le 4e jour consécutif. En cause le changement de statut des personnels.

Le Centre Pompidou reste fermé ce jeudi, pour le 4e jour consécutif, « du fait d’un mouvement social contre une réforme des modalités de recrutement » peut-on lire sur son compte twitter. Des agents d’accueil et de sécurité, notamment, sont en effet en grève depuis lundi au Centre Pompidou pour protester contre la modification de leur statut de contractuel. Mardi 28 mars, le musée avait même été contraint d’annuler son dîner annuel des amis du musée.

A l’origine de cette grève, une loi votée l’année dernière et dont le décret d’application devrait être publié le 1er avril prochain. Elle stipule que tous les agents recrutés après l’adoption de cette loi, le seront sous le statut de fonctionnaire. Depuis que le Centre Pompidou a ouvert ses portes en 1977, la totalité des effectifs du centre a été embauchée comme contractuel et ce passage au statut de fonctionnaire serait moins avantageux financièrement, comme le dénoncent les syndicats. Concernant le personnel déjà embauché, il devra choisir s’il souhaite, ou non, la modification de son statut contractuel.

Si le syndicat Force Ouvrière (FO) et l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA) sont opposés à cette mesure, et ont demandé un report de l’application de cette loi, la CGT-Culture « n’a pas pris part à la grève. » Contactée par le Journal des Arts, Jennifer Lelièvre, secrétaire générale adjointe du SNMD CGT-Culture, indique que le syndicat considère que « la levée dérogatoire est une avancée sociale pour les agents, surtout ceux de catégorie C dont la rémunération sera maintenue lors du passage à la titularisation. » 

Légende photo

Le centre Georges Pompidou © photo Ludosane 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque