Mercredi 16 octobre 2019

35 artistes mettent des œuvres aux enchères au profit du MoCA de Los Angeles

Par Séverine Petit · lejournaldesarts.fr

Le 23 février 2015 - 372 mots

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [23.02.15] - Après plusieurs années de crise, le Museum of Contemporary Art (MoCA) de Los Angeles redresse progressivement la barre de ses finances, notamment à travers un fonds de dotation ouvert en 2008. La vente de ces œuvres viendra alimenter ce fonds.

35 artistes ont accepté de mettre en vente une de leurs œuvres dans le but d’apporter un soutien financier au Museum of Contemporary Art (MoCA) de Los Angeles. Ce musée, dans la tourmente depuis plusieurs années, avait bénéficié en 2008 d’un ballon d’oxygène, de l’ordre de 30 millions de dollars, à travers un fonds de dotation, par Eli Broad, avant que celui-ci ne décide de concurrencer directement le MoCA en ouvrant son propre musée.

Toutefois, la vente n’aura pas lieu lors d’un gala de charité mais se tiendra dans le cadre des ventes du soir d’art contemporain de Sotheby’s New York le 12 mai 2015 ainsi que pendant la journée du 13 mai. Bien que la liste finale des œuvres données ne soit pas encore connue, la maison de ventes a pour le moment estimé à 10 millions de dollars le produit de la vente, hors frais. Alors que la dotation actuelle du musée est de 100 millions de dollars, l’argent récolté est destiné au développement des programmes de médiation et aux expositions, selon Philippe Vergne, le directeur, dont les propos ont été rapportés par le New York Times.

Ce sont les cinq artistes qui siègent au conseil d’administration qui ont milité pour cette destination du produit de la vente, artistes qui participent à l’ensemble des œuvres mis en vente. Ainsi Catherine Opie, Barbara Kruger, Mark Grotjahn, Mark Bradford et John Baldessari seront rejoints dans leur action par d’autres grands noms de l’art contemporain comme Jeff Koons, Shepard Fairy ou encore Ed Ruscha, lui-même ancien membre du conseil d’administration.

Alors que Mark Grotjahn donne une œuvre de 2011 estimée à 2 voire 3 millions de dollars, certains comme Barbara Kruger réalisent une œuvre spécifiquement pour la vente. Son travail sera alors un contrepoint amusé à cette vente, représentant la main d’un homme tenant un large pinceau sur lequel les mots « Overrated », « Underrated », « Speculated » et « Donated » sont inscrits en rouge.

Légende photo

Le bâtiment du Museum of Modern and Contemporary art de Los Angeles avec, devant, la sculpture de Mark ThompsonAirplane parts- © Photo Sgerbic - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque