Mercredi 16 octobre 2019

34 éléments inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO pour 2014

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 28 novembre 2014 - 191 mots

PARIS [28.11.14] – La neuvième session du Comité pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a inscrit 34 éléments au patrimoine culturel immatériel pour 2014, au terme d’une semaine de débat au Siège de l’UNESCO.

124320

Sur 46 candidatures, 34 ont été retenues par le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni cette semaine au siège de l'organisation à Paris. Les traditions retenues doivent jouer un rôle communautaire important et impliquer les acteurs de la société civile. Il s’agit d’une « plate-forme identitaire, et non pas touristique » rappelle Cécile Duvelle, responsable de la Section du patrimoine immatériel de l'Unesco.

Menacées de disparition, la tradition orale des Mapoyos au Venezuela, une cérémonie de purification des garçons en Ouganda et des danses traditionnelles du Kenya ont été inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, qui leur permettra d'avoir accès à une assistance internationale.

Les 31 autres traditions figurent, elles, sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Parmi elles, un élément s’ajoute au 12 autres traditions françaises déjà consacrées : le Gwoka de la Guadeloupe (musique, chants et danses représentatifs de son identité).

Légende photo

Cette photographie sur le gwoka, une des plus anciennes, daterait des années 20 - Source photo www.lameca.org

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque