Dimanche 18 novembre 2018

2008 : des expositions très « grand public »

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 4 janvier 2008 - 128 mots

Autant 2007 fut une année féconde pour l’art contemporain avec ses multiples biennales, autant les expositions de 2008 peinent à dépasser la limite de 1945.

A l’image du Palazzo Grassi, temple de la collection Pinault, qui s’interroge sur l’art du premier millénaire, les institutions adoptent une programmation très grand public. Le Grand Palais prend peu de risques et s’intéresse à Marie Antoinette, à la Figuration Narrative et à .... Picasso. Mis à part Beaubourg qui retrouve le chemin des grandes expositions transversales avec ce qui s’annonce être un événement (Traces du Sacré), c’est en régions que l’on trouve les initiatives les plus hardies : Keith Haring à Lyon ou Jean Degottex à Quimper en sont de bons exemples. Côté anniversaire, Daumier, Lovis Corinth et Balthus sont à l’honneur.
 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque