Dimanche 26 janvier 2020

130 copies de tableaux de maîtres découverts à Lisbonne

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 28 octobre 2010 - 268 mots

LISBONNE (PORTUGAL) [28.10.10] – Un vaste réseau de faux tableaux a été découvert aux alentours de Lisbonne. Les autorités portugaises ont saisi 130 copies de maîtres anciens et modernes et de nombreux faux certificats d’authenticité. Un suspect a été appréhendé.

Le Correio da Manhã révèle que 130 copies de tableaux de maîtres, dont De Vinci, Monet, Picasso ou encore Goya, ont été saisies à Cascais aux alentours de Lisbonne par la police portugaise. Selon la Brigade des œuvres d’art de la police judiciaire la vente de ces faux tableaux aurait pu rapporter plusieurs centaines de millions d’euros. De faux certificats d’authenticité ont également été découverts dans la maison où étaient conservés les tableaux. Les autorités estiment qu’il s’agit de la plus importante saisie de faux tableaux réalisée dans le pays.

Les enquêteurs ignorent pour l’instant si les œuvres ont été créées sur place ou si elles ont été réalisées à l’étranger et n’ont fait que transiter par le Portugal, aucune hypothèse ne serait privilégiée à l’heure actuelle. La maison où les tableaux ont été découverts appartient à une citoyenne scandinave enseignante en sciences. Elle a été arrêtée par la police et encourt jusqu’à trois ans de prison.

Certains tableaux seraient des copies de grande qualité technique, leur vraisemblance étant accrue par l’utilisation de toiles anciennes. Selon João Oliveira, le coordinateur de la brigade des œuvres d’art de la police judiciaire, ce coup de filet prouverait que le Portugal est devenu une plaque tournante du trafic d’œuvres d’art. En conséquence, les autorités invitent les personnes ayant dernièrement acheté dans le pays des œuvres d’artistes réputés à les faire expertiser.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque