10 églises éthiopiennes vont être étudiées par des archéologues français

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mai 2009

LALIBELA (ETHIOPIE) [26.05.09] – Dix églises taillées dans la roche , haut lieu du christianisme orthodoxe éthiopien vont être étudiées Des archéologues français ont obtenu l’autorisation d’effectuer des fouilles sur ce site classé patrimoine mondial de l’humanité.

Depuis 50 ans, aucune fouille n’avait été autorisée à Lalibela, foyer du christianisme orthodoxe en Ethiopie. Dix églises taillées dans la roche vers le 13e siècle sont classées patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Le site va être étudié dans son ensemble par une équipe d’archéologues français. Les explications des scientifiques se heurtent à la foi des fidèles. La légende veut que le roi Lalibela ait bâti ces dix églises en seulement 24 ans grâce à l’aide des anges. Mais François-Xavier Fauvelle, directeur du centre français des études éthiopiennes (CFEE), affirme que ces églises n’ont pas été construites à partir de rien. « Il y a au départ des preuves d’habitat troglodyte puis d’une forteresse qui récupère ces tunnels », explique-t-il à l’AFP.

L’imbrication de ces différentes époques fait de ce site un véritable « livre ouvert » sur l’histoire de cette région selon Marie Laure Derat, également membre du CFEE.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque