Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Archives > Les cotes de Jeff Koons et de Damien Hirst ont baissé de moitié en 2009

Les cotes de Jeff Koons et de Damien Hirst ont baissé de moitié en 2009

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

NEW YORK (ETATS-UNIS) [31.12.09] – Selon les analyses de Bloomberg, les cotes des artistes phares des années 2000, Jeff Koons et Damien Hirst, ont chuté durant l'année 2009, ne résistant pas à la crise économique. La remontée au niveau de 2008 pourrait prendre des années.

Damien Hirst et Jeff Koons, les stars du boom du marché de l'art contemporain, ont été détrônées durant l'année 2009, au profit des grands noms de l'art moderne, des maîtres anciens et des arts asiatiques. Selon les analyses de Bloomberg, certaines de leurs œuvres ont chuté d'au moins 50 % sur le marché.

D'après une étude d'Artprice, les ventes d'art contemporain ont été multipliées par dix entre 2003 et 2008, atteignant des sommets sans précédents : « Nous étions dans une période extravagante » raconte à Bloomberg un marchand d'art de Dallas, Howard Rachoffsky. « Il y avait des multi-milliardaires du Moyen-Orient et de Russie intéressés par une demi-douzaine de noms qu'on leur avait conseillés ».

Le total des ventes des œuvres de Jeff Koons atteignaient 81,3 millions d'euros en 2008, selon Artprice. Il s'était alors vendu dix-huit œuvres de l'artiste à plus d'un million de dollars. En 2009, seules neuf pièces ont dépassé cette barre.

En 2008, trente-deux œuvres de Damien Hirst ont été vendues pour plus d'un million de dollars. Vingt-quatre faisaient partie de la grande vente Hirst de Sotheby's à l'automne 2008, qui avait rapporté près de 111 millions de livres (123 millions d'euros). En 2009, seule une œuvre a dépassé la barre des 1 million de dollars : de la série des papillons, « The importance of Elsewhere – The Kingdom of Heaven » a atteint 2 millions de dollars lors d'une vente à Hong Kong en octobre. La cote des séries de papillons a baissé de 41 % depuis juin 2008, selon les analyses d'Artprice.

« Hirst a laissé son empreinte sur l'histoire de l'art » selon Philip Hoofman, directeur de la société londonienne Fine Art Fund. « Mais d'ici 30 ans, les collectionneurs vont se concentrer plus sur ses premières œuvres que sur les pièces produites lorsqu'il avait une armée d'assistants. Pour le moment, les plus anciennes œuvres de Hirst n'ont pas changé de prix. Je ne pense pas que j'investirai dans une nouvelle pièce vendue en 2008 ».

LeJournaldesArts.fr

Légende photo

Jeff Koons - Auto-portrait, 1991 - Marbre

EN SAVOIR PLUS
L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France