Aller directement au contenu
Logo accueil
SOMMAIRE

L'Oeil
L'Oeil N°682
Septembre 2015

Vigée Le Brun En 1825, se sachant au seuil de sa vie, Louise-Élisabeth Vigée Le Brun (1755-1842) met de l’ordre dans ses affaires et prépare son entrée dans l’histoire. Elle rédige son testament en faveur de sa nièce Eugénie, jeune peintre qu’elle prend sous son aile. Puis, n’étant jamais mieux servi que par soi-même, l’artiste entame le récit de ses Souvenirs sous la forme de lettres à une princesse, dont les Éditions Honoré Champion publient ce mois-ci l’édition critique de référence [établie par Geneviève Haroche-Bouzinac, 864 p., 25 €]. L’apprentie mémorialiste est alors une artiste célèbre qui a portraituré toutes les bonnes familles d’Europe, de Naples à Saint-Pétersbourg, en passant par Vienne et Londres, notamment pendant l’exil qui la tint éloignée de la France douze années durant pendant la Révolution et la Terreur. Parallèlement, l’artiste disperse ses tableaux importants. Au Musée royal du Louvre, elle lègue le ...

Lire la suite >>

Abonnez-vous

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France