Aller directement au contenu
Logo accueil
SOMMAIRE

L'Oeil
L'Oeil N°666
Mars 2014

Histoire - Si un grand nombre d’æuvres spoliées par les nazis (tableaux, livres, mobilier…) furent restituées à leurs propriétaires après la Seconde Guerre mondiale, toutes ne le furent pas. En France, après avoir été exposées au château de Compiègne de 1950 à 1954, un certain nombre d’entre elles ont rejoint les musées nationaux, qui en ont reçu par décret, en 1949, la garde. Ces æuvres, environ 2 000, constituent ce que l’on appelle les Musées nationaux récupération, ces fameux « MNR » consignés sur des inventaires distincts des collections nationales en attendant leur restitution. Car ces æuvres n’appartiennent pas à la France, qui a le devoir moral de les conserver en attendant que leurs propriétaires se manifestent. En 2013, le gouvernement a franchi une nouvelle étape en modifiant cette dernière disposition. Une commission est en effet désormais chargée de retrouver ces propriétaires (ou leurs ayants droit) dans une démarche que la ...

Lire la suite >>

Abonnez-vous

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France