Aller directement au contenu
Logo accueil
SOMMAIRE

L'Oeil
L'Oeil N°627
Septembre 2010

« Lorsqu’une maison de ventes fait un record, elle le claironne partout, mais quand c’est un antiquaire, il s’en cache. Voilà le drame de notre métier », me disait récemment un antiquaire. Au moment où la Biennale des antiquaires ouvre ses portes, les griefs des marchands à l’égard des auctioneers s’expriment de plus en plus : lettres ouvertes, publicité comparative, assignation devant les tribunaux. Le paradoxe, dans cette histoire, est que les marchands sont bien souvent les premiers clients, vendeurs ou acheteurs, des maisons de ventes. C’est que la concurrence se tend entre les deux professions. À l’exception des galeries d’art contemporain, car les enchères ne s’intéressent qu’au second marché, les pièces qui ont déjà circulé et donc les artistes connus ou les objets d’antiquaires. La profession subit un bouleversement écologique : la matière première que sont les marchandises se raréfie. Les pièces de qualité, inédites sont en ...

Lire la suite >>

Abonnez-vous

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France