Aller directement au contenu
Logo accueil
SOMMAIRE

L'Oeil
L'Oeil N°625
Juin 2010

Alors que s’ouvre le Centre Pompidou-Metz, un lieu d’exposition sans collections, plusieurs grandes institutions dans le monde, à commencer par le Louvre, poursuivent leur politique de musée universel. Récemment encore, Henri Loyrette justifiait l’existence du pavillon des Sessions, un espace dédié aux arts premiers, par cette ambition. Mais cela a-t-il encore un sens de vouloir détenir et exposer tous les arts, de toutes les régions et de toutes les époques ? Sur le papier, les arguments se tiennent. On passera sur celui de l’ego du directeur, jamais avoué, même s’il est un sérieux moteur du gigantisme. Un musée universel ambitionne d’offrir à la recherche et au public un ensemble le plus vaste possible de l’art des hommes. Il s’agit d’ouvrir le visiteur au monde et aux cultures qui lui sont étrangères. L’universalité renforce aussi l’image de puissance du musée ainsi que sa force d’attraction auprès des publics, mais désormais ...

Lire la suite >>

Abonnez-vous

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

A quelle heure aimeriez-vous recevoir la newsletter quotidienne du Journal des Arts ?

Entre 8h et 10h
Entre 10h et 12h
Entre 12h et 14h

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France