Aller directement au contenu
Logo accueil
SOMMAIRE

L'Oeil
L'Oeil N°603
Juin 2008

« Les caisses de l’État sont vides », disait récemment Nicolas Sarkozy, et la culture n’est pas épargnée par les restrictions budgétaires. Pourtant, l’histoire de la constitution des collections des musées infirme le psittacisme convenu sur le désengagement de l’État. Certes aujourd’hui, avec un budget annuel d’acquisition de 10 millions d’euros, l’État ne pourrait même pas acheter le Pont de chemin de fer à Argenteuil de Monet, vendu récemment 27 millions d’euros chez Christie’s à New York. Il faudrait pour cela, comme l’enquête annuelle de L’æil et du Journal des Arts le montrera dans leur prochaine édition, mobiliser tout le budget d’acquisition de l’État et des collectivités locales, qui s’élève à 29 millions, en hausse tout de même de 20 % par rapport à l’an dernier. On oublie trop facilement que les collections publiques ont été bâties en très grande partie à l’aide de donations, legs ou dations en paiement. Du ...

Lire la suite >>

Abonnez-vous

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France