Aller directement au contenu
Logo accueil
SOMMAIRE

L'Oeil
L'Oeil N°532
Décembre 2001 - Janvier 2002

Les expositions peuvent être parfois lourdement pédagogiques (pour « Paris-Barcelone », quel besoin avaient les commissaires d’exposer sur une même cimaise des Puvis de Chavanne de 1870 auprès de tableaux d’artistes du Noucentisme exécutés cinquante ans plus tard ?), scolaires (« Dubuffet » à Beaubourg), destructrices (« Böcklin » au Musée d’Orsay), à côté de la plaque (« Albert Gleizes » au Musée des Beaux-Arts de Lyon)... Certaines sont pertinentes (« Figures de la Passion » au Musée de la Musique), dans l’air du temps (« Morandi » au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris répond si bien aux attentes du public en ces moments d’incertitude que nous traversons) ou annonciatrices (« La révolution surréaliste » conçue par Werner Spiess en février prochain à Beaubourg anticipe un besoin de poésie que l’on voit poindre en ce début de XXIe siècle). D’autres sont totalement inutiles, n’apportent rien de nouveau. Ainsi ...

Lire la suite >>

Abonnez-vous

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France