Aller directement au contenu
Logo accueil
SOMMAIRE

L'Oeil
L'Oeil N°581
Juin 2006

Le premier artiste de la collection Pinault est bien François Pinault lui-même. Un artiste de la communication. Ainsi grâce à une très large couverture médiatique de son exposition du Palazzo Grassi à Venise, l’homme d’affaires va entrer dans l’histoire en tant que grand collectionneur d’art contemporain français. Les biographies lisses et oublieuses font l’impasse sur l’ascension du « petit entrepreneur breton » et applaudissent le nouveau Laurent de Médicis. Un plan de communi- cation bien huilé qui actionne trois leviers. François Pinault cultive le mystère, et ce faisant il crée une attente. Il donne peu d’interviews à la presse et on ne le voit jamais à la télévision. Il préfère laisser parler les autres, ouvrant le champ libre à toutes les fictions. Ainsi, la nature de sa collection d’art contemporain a agité le microcosme jusqu’à sa révélation lors de l’exposition de Venise. En France, mieux vaut apparaître comme une victime ...

Lire la suite >>

Abonnez-vous

Expositions musées/salons/galeries
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France